L’Aventure A L’Ouest

La naissance d’un tiers-lieu à Lacanau c’est le fruit d’un travail collaboratif entre un collectif qui se constitue lors des premières réunions publiques et crée rapidement l’association en 2016 et la Ville de Lacanau, la Communauté de Commune des lacs Médocains devenue Médoc Atlantique et la région Nouvelle-Aquitaine. A L’Ouest coworking, c’est une structure œuvrant en réseau avec l’ADEC (Association pour le développement économique canaulais), l’Office de Tourisme Médoc Atlantique, le Club des Entrepreneurs du Médoc, la Coopérative des Tiers-lieux, le Réseau des Tiers-lieux Médocains, au coeur du territoire Médoc
A L’Ouest aujourd’hui ne ressemble pas A L’Ouest demain, l’espace se construit sous le regard bienveillant de la Communauté. 

L’association

En 2016, l’association A l’Ouest Coworking est créée par Joëlle Billa, Cécile Lecoeur, Émilie Mori, Michel Caillau et Titiri Nordman.
Ce collectif d’acteurs engagés dans l’animation et la gestion d’un tiers-lieu collaboratif, dit de coworking, dont le but est de mutualiser des moyens et des compétences, et/ou de développer des activités économiques, sociales, culturelles et environnementales.
Les décisions structurantes sont prises en assemblée générale ordinaire.

Depuis 2021, le bureau est élargi à 11 personnes. Il gère les actes de vie quotidienne de
l’association et assure sa bonne gouvernance.
Il est actuellement composé de 8 personnes :
1 présidente Elizabeth Guzène
2 vice-présidents : Emmanuel Gauthier et Ivan Leduc
1 trésorière Séverine Sorbier et 1 vice-trésorière Virginie Jeandel
1 secrétaire Florence Wiart et 1 vice-secrétaire Jérôme Marié
1 référent de projet Aaron Techer

A L’Ouest Coworking fait le choix d’avancer et d’être attentif aux changements sociaux et professionnels qui s’opèrent pour répondre au mieux et de manière collective aux besoins des utilisateurs.  

 Créer du lieninnoversoutenir les professionnels, faire émerger des liens interprofessionnels et imaginer ensemble le travail, la formation et les collaborations de demain, telle est la mission que se donne l’association.
Elle évolue, se détermine au fil du temps et œuvre sur des sujets qu’elle aborde comme essentiels.  

Depuis 2017 des pratiques durables d’éco-gestion sont largement expérimentées : zéro déchet, zéro mégot, gourdes éco-conçues, sensibilisation sur la plastification des océans, création d’un jardin partagé.  

A L’Ouest Coworking c’est avant tout une communauté qui passe de 23 membres en 2017 à 105 membres en 2020.  

A L’Ouest accueille une multitude d’acteurs à la croisée des parcours et des sensibilités qui ne se seraient peut-être pas rencontré en d’autres circonstances ; chefs d’entreprise, entrepreneurs, indépendants, salariés du public et du privé en télétravail, porteurs de projet, acteurs du développement territorial, travailleurs nomades. C’est souvent l’occasion pour les adhérents de trouver une alternative au fonctionnement traditionnel, de travailler et se former autrement. Enfin c’est un lieu où le militantisme citoyen est moteur.

.

La maison Bergey

C’est aussi un lieu dans lequel l’association s’est installée en 2017. Cette maison « canaulaise » construite à la fin du XIXe siècle porte en ses murs son histoire et témoigne de l’avènement du chemin de fer qui permettra le développement du territoire. La maison Bergey, construite en 1910, abrita un commerce d’épicerie – quincaillerie – droguerie jusqu’à son acquisition par la Mairie qui y installa le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) en 2007 puis l’association A L’Ouest coworking en 2017.